Author: berthiaumesi

CALENDRIER labdoc AUTOMNE 2020

Jeudi 24 Septembre, 14h00-15h30 : 

Rad Gagnon, « Ciné-club VR ». Présentation d’expériences de cinéma en mode réalité virtuelle avec le support de l’application Bigscreen Cinéma et le casque Occulus Quest. En dialogue avec Martin Bonnard et Éric Falardeau.

Diane Poitras, « Le métier de documentariste, une pratique de création menacée ». Compte rendu d’une étude auprès des documentaristes québécois, codirigée par Diane Poitras et Marc Ménard. En dialogue avec Eza Paventi et Hervé Demers.

Jeudi 29 octobre, 14h00-15h30 : 

Samuel Gantier, « ALGO-DOC ». Le programme de recherche-action Algo-Doc (Algorithme de recommandation de films documentaires d’auteurs) vise à évaluer l’efficience d’une recommandation algorithmique de la plateforme Tënk.fr.  En dialogue avec Martin Bonnard, Naomi Decarie-Daigneault et Viva Paci.

Éric Falardeau et Dominique Pelletier, « Le dernier tour de calèche ». Installation immersive qui documente de manière artistique la fin d’une époque tout en questionnant notre rapport à l’histoire et au territoire ainsi que la relation entre l’humain et l’animal. En dialogue avec Rad Gagnon et Gilles Tassé.

 Jeudi 26 novembre, 14h00-15h30 : 

Hervé Demers, « L’histoire orale et la recherche-création documentaire ». Une introduction aux fondements de l’histoire orale et aux apports que cette discipline scientifique peut fournir en recherche-création documentaire (photographique et cinématographique). En dialogue avec Caroline Martel et Diane Poitras.

Rui Silveira et Diane Poitras, « Big Data et Intimité ». Présentation d’un site web réalisé dans le cadre d’une recherche création. En dialogue avec Joëlle Gélinas et Martin Bonnard.

Jeudi 10 décembre, 14h00-15h30 : 

Antonio Bunt, « Pratiques documentaire et expérimentale à la croisée du personnel, dans quelques cinématographies de l’Amérique du sud ». Une cartographie générale de la scène docu-expérimentale de l’appropriation des archives cinématographies. En dialogue avec Karine Boulanger et Anne-Gabrielle Lebrun-Harpin.

 Invité à confirmer, « Cycle thématique – Stéréoscopie et illustration documentaire ». 1ère séance. Cycle de rencontres préparatoires en vue de l’organisation d’une exposition de plaques stéréoscopiques du 19e siècle à la Cinémathèque québécoise (prévues pour l’automne 2021). En dialogue avec Martin Bonnard, Dishani Samarasinghe et Éric Falardeau.

Concours vidéo pour la population étudiante dans le cadre de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels 2020

Le Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice invite les étudiantes et les étudiants à soumettre une vidéo pour participer au concours organisé dans le cadre de l’édition 2020 de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels (la Semaine des victimes), qui se tiendra du 24 au 30 mai 2020. Les personnes inscrites dans une université, un collège ou un cégep au Canada qui ont atteint l’âge de la majorité dans leur province ou territoire peuvent participer en nous envoyant une vidéo qui sera examinée dans le cadre du concours.

La Semaine des victimes est une initiative de sensibilisation annuelle menée par le Centre de la politique concernant les victimes. Elle vise à conscientiser davantage la population au sujet des enjeux qui touchent les victimes et les survivants d’acte criminel; à mieux faire connaître les services, l’aide et les lois qui existent pour ces personnes et leur famille; et à souligner le travail des prestataires de services et des autres professionnels du système de justice pénale qui viennent en aide aux victimes et aux survivants d’actes criminels et à leur famille.

Les vidéos soumises doivent tenir compte du thème de l’édition 2020 de la Semaine des victimes « Célébrer le courage et renouveler l’engagement », et répondre à la question suivante :

« Lorsque vous pensez aux victimes et aux survivants d’actes criminels, et à ceux qui leur viennent en aide, que signifie pour vous célébrer le courage et renouveler l’engagement? »

Le thème de la Semaine des victimes 2020 permet de reconnaître que :

· Les victimes et les survivants d’actes criminels ainsi que leur famille doivent faire preuve de beaucoup de courage pour raconter leur histoire et continuer d’avancer chaque jour après cette expérience. Le courage permet également à ces personnes de choisir ce qu’elles feront ensuite, non sans crainte, mais malgré celle-ci.

· Partout au Canada, d’innombrables professionnels et bénévoles courageux redonnent aux victimes et aux survivants d’actes criminels du pouvoir sur leur vie en utilisant des approches tenant compte des traumatismes et axées sur les victimes. Ils défendent les intérêts des victimes et leur offrent des services efficaces et efficients. Les prestataires de services aux victimes et les professionnels du système de justice pénale ont le courage de se présenter au travail tous les jours et d’offrir des renseignements et un appui important aux victimes, aux survivants et à leur famille, à l’échelle communautaire, provinciale, territoriale et fédérale, pour les aider à naviguer au sein du système de justice pénale.

· Grâce au courage des prestataires de services et des professionnels du système de justice pénale, le gouvernement du Canada a pris des mesures importantes pour créer un système qui traite les victimes et les survivants avec courtoisie, compassion et respect.

· L’année 2020 marque plusieurs grands événements, notamment le 20e anniversaire de la Stratégie fédérale d’aide aux victimes, le 15e anniversaire de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels et le 5e anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte

Department of Justice Ministère de la Justice Canada Canada

canadienne des droits des victimes. Se rappeler le chemin parcouru nous permet de réitérer notre engagement à appuyer les victimes et les survivants d’actes criminels.

Le concours vidéo vise à amener la population étudiante à participer à un exercice de pensée créative sur le mouvement en faveur des victimes ainsi que sur les services et l’appui offerts aux victimes et aux survivants d’actes criminels au Canada. Nous espérons que ce concours conscientisera davantage les jeunes adultes et les futurs dirigeants du pays à l’égard des questions touchant les victimes, et que les décideurs d’aujourd’hui auront l’occasion d’apprendre de ce que ces personnes ont à dire.

Critères d’admissibilité

1. La vidéo doit aborder la question « Lorsque vous pensez aux victimes et aux survivants d’actes criminels, et à ceux qui leur viennent en aide, que signifie pour vous célébrer le courage et renouveler l’engagement? ».

2. Elle doit être créée et soumise par une ou des personnes inscrites à titre d’étudiants dans une université, un collège ou un cégep au Canada et ayant atteint l’âge de la majorité dans leur province ou territoire. Si la vidéo gagnante est présentée par une équipe, seul la ou le capitaine de l’équipe (d’après les renseignements inscrits dans l’entente sur la présentation de la vidéo) se verra payer son transport et hébergement pour assister au symposium.

3. Elle doit commencer par un mot des personnes participantes qui indiquent leur nom et celui de leur établissement d’enseignement, et qui mentionnent que la vidéo est soumise dans le cadre du concours à l’intention de la population étudiante tenu à l’occasion de la Semaine des victimes 2020.

4. Elle ne doit pas durer plus de deux (2) minutes.

Même si les étudiantes et les étudiants n’ont pas à appuyer les opinions exprimées dans leur vidéo par des données probantes (p. ex. recherches en sciences sociales, en psychologie, en droit ou d’ordre sociojuridique), nous les encourageons à le faire.

Lignes directrices pour la présentation de la vidéo

· Les étudiantes et les étudiants ne peuvent recevoir d’aide financière, que ce soit d’une personne ou d’un organisme. Toutefois, ils peuvent être guidés par les membres du corps professoral de leur établissement d’enseignement.

· Les vidéos peuvent être soumises en français, en anglais ou dans les deux langues.

· Pour présenter leur vidéo au concours, les personnes participantes doivent (i) mettre leur enregistrement en ligne sur YouTube dans un format accepté par le site et veiller à ce que les Conditions d’utilisation du média d’hébergement soient respectées; et (ii) envoyer un courriel ayant pour objet « Concours vidéo pour la population étudiante : Semaine des victimes 2020 » contenant un lien vers la vidéo soumise, au plus tard le 21 février 2020 à 23 h 59 (heure normale de l’Est), à l’adresse : victimsweek-semainedesvictimes@justice.gc.ca.

· Les étudiantes et les étudiants doivent indiquer dans le corps du courriel le nom des membres de l’équipe (s’il y a lieu) et le nom de l’établissement d’enseignement fréquenté

ainsi que le nom du ou de la « capitaine de l’équipe », personne qui accepterait le prix lors du symposium si la vidéo remportait le concours.

· L’entente sur la présentation de la vidéo (voir p. 7) doit également être remplie, datée et signée, puis acheminée au Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice soit comme pièce jointe au courriel ou par la poste à l’adresse : Centre de la politique concernant les victimes, 284, rue Wellington, Ottawa (Ontario) K1A 0H8. Si vous soumettez une vidéo en équipe, chaque membre doit signer et dater l’entente sur la présentation de la vidéo. Il faudra aussi nous fournir l’adresse courriel et le numéro de téléphone de la ou du capitaine de l’équipe.

· Nous invitons également les étudiantes et les étudiants à diffuser leur vidéo sur les médias sociaux en utilisant les mots-clics de la Semaine des victimes : #SemaineDesVictimes #VictimsWeek.

· Après la date limite du 21 février 2020, toutes les vidéos seront ajoutées à une liste de lecture YouTube (« la liste de lecture »). Le lien vers la liste de lecture sera communiqué aux membres du Comité national d’organisation et aux fonctionnaires du ministère de la Justice participant à l’organisation du concours.

· Nous invitons les étudiantes et les étudiants à soumettre une transcription de la vidéo ou à sous-titrer leur enregistrement pour faciliter l’interprétation ou le sous-titrage de la vidéo choisie.

· Il incombe aux personnes participantes d’aviser le ministère de la Justice si elles désirent se retirer du concours et de supprimer leur vidéo de YouTube, si elles le souhaitent.

· Les vidéos qui ne respectent pas les critères énumérés ci-dessus seront exclues du présent concours.

· Les vidéos qui présentent un contenu explicitement violent ou qui sont jugées haineuses, agressives, calomnieuses, diffamatoires, pornographiques ou obscènes seront également disqualifiées.

Prix

La personne gagnante sera avisée par courriel ou par téléphone en mars 2020.

· La vidéo ayant remporté le concours, donc retenue par le Comité, sera projetée le 25 ou le 26 mai 2020 lors du symposium fédéral tenu à l’occasion de la Semaine des victimes.

· La personne gagnante verra ses frais de déplacement et d’hébergement couverts pour assister au symposium tenu dans la région de la capitale nationale les 25 et 26 mai 2020. Si la vidéo gagnante est une soumission d’équipe, il n’y a que la ou le capitaine de l’équipe qui verra son transport et hébergement couverts pour assister au symposium pour la remise de son prix, et seuls ses frais de déplacement et d’hébergement seront couverts; les autres dépenses engagées pour assister au symposium devront être assumées par la personne gagnante ou la ou le capitaine de l’équipe gagnante.

· La personne gagnante recevra le prix étudiant de la Semaine des victimes 2020 lors du symposium.

· Elle aura l’occasion de faire partie du Comité national d’organisation de la Semaine des victimes 2021 pendant un an. Elle pourra donner son point de vue au comité et aider à organiser la prochaine initiative de la Semaine des victimes.

Avis de confidentialité

· Le ministère de la Justice s’engage à respecter la confidentialité des participantes et des participants. Tous les renseignements personnels obtenus aux fins du présent concours sont recueillis par le Ministère conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels.

· Afin de participer au présent concours, vous devez fournir au Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice et au Comité d’organisation national de la Semaine des victimes 2020 vos renseignements personnels, y compris, sans s’y limiter, votre nom, vos coordonnées et le nom de l’établissement d’enseignement où vous étudiez. Vous devez également publier une vidéo de vous-même ou d’autres personnes (avec leur consentement). Les renseignements personnels sont recueillis en conformité avec le mandat général du Ministère aux fins de cette activité de sensibilisation.

· Le ministère de la Justice utilisera et divulguera les renseignements personnels aux fins suivantes en se conformant à la Loi sur la protection des renseignements personnels :

1) attribuer les vidéos soumises à leurs créatrices ou créateurs dans le cadre de la sélection et du vote pour la personne gagnante du concours vidéo;

2) communiquer avec les participantes et les participants du concours vidéo, y compris pour mettre au courant la personne gagnante;

3) projeter les vidéos lors du symposium fédéral tenu à l’occasion de la Semaine des victimes 2020;

4) attribuer la vidéo gagnante à sa créatrice ou son créateur lorsqu’elle sera projetée au symposium fédéral tenu à l’occasion de la Semaine des victimes 2020;

5) diffuser les liens des vidéos soumises auprès des membres du Comité d’organisation national de la Semaine des victimes 2020 et des employés du ministère de la Justice qui participent directement à l’initiative de la Semaine des victimes 2020.

· Les vidéos soumises seront hébergées sur YouTube et seront assujetties aux Conditions d’utilisation de YouTube, accessibles à l’adresse : https://www.youtube.com/t/terms.

· La Loi sur la protection des renseignements personnels vous donne le droit d’accéder à vos renseignements personnels et de demander des corrections si vous pensez que ceux-ci

comportent des erreurs ou des omissions. Pour de plus amples renseignements, reportez-vous aux Fichiers de renseignements personnels ordinaires (PSU 938), accessibles à l’adresse : https://www.canada.ca/fr/treasury-board-secretariat/services/access-information-privacy/access-information/information-about-programs-information-holdings/standard-personal-information-banks.html.

· Si la réponse fournie par le ministère de la Justice concernant votre question en matière de confidentialité ne vous satisfait pas, vous pouvez communiquer avec le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada en écrivant à info@priv.gc.ca ou en composant le 1-800-282-1376. Vous avez également le droit de déposer une plainte auprès du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada au sujet du traitement de vos renseignements personnels.

Autres renseignements

· Plusieurs places seront réservées aux étudiantes et aux étudiants lors du symposium fédéral (sans appui financier du ministère de la Justice). Ces places leur seront offertes dans l’ordre suivant : (i) les membres de l’équipe gagnante; (ii) les autres participantes ou participants au concours vidéo et (iv) les autres étudiantes ou étudiants des universités, des collèges et des cégeps au Canada.

· Si vous avez des questions à propos des lignes directrices du concours vidéo, de l’énoncé de confidentialité ou de l’entente sur la présentation de la vidéo, communiquez avec le

Centre de la politique concernant les victimes en composant le 613-952-3629 ou en écrivant à victimsweek-semainedesvictimes@justice.gc.ca.

· Si vous avez des questions à propos de l’accessibilité ou avez besoin d’obtenir les lignes directrices du concours dans un autre format accessible, communiquez avec le Centre de la politique concernant les victimes en composant le 613-952-3629 ou en écrivant à victimsweek-semainedesvictimes@justice.gc.ca. Les organisateurs du concours vidéo pour la population étudiante se réservent le droit de déroger à l’un ou plusieurs paramètres du concours afin de satisfaire aux besoins d’une participante ou d’un participant présentant un handicap.

École d’été à Berlin 2020

École d’été à Berlin 2020 : un séjour de deux mois pour découvrir la capitale allemande

Aucun préalable requis

1er cours (3 crédits) : 18 mai au 12 juin 2020

·        ANG1079 (équivalent du cours ALB1031 : Initiation à la langue et à la culture allemandes)

2e cours (3 crédits) : 15 juin au 10 juillet 2020

·        FCE5005 : Médias et culture en Allemagne

Séance d’information : 11 décembre de 12 h 45 à 13 h 45 au local A-1735

Elle portera sur :

·        Les plans de cours

·        Le formulaire d’inscription

·        Les dates limites

·        Les demandes de bourses

Voici le lien vers le groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/416570268936407/

Le premier cours est offert par Nina Woll, professeure au Département des langues modernes et traduction de l’UQTR. Ce cours offre un aperçu des enjeux historiques et contemporains de l’Allemagne au regard de plusieurs disciplines différentes (histoire, politique, sociologie, art, éducation, immigration, linguistique, etc.).

Le deuxième cours est offert par Éric Létourneau, professeur à l’École des médias de l’UQAM. Ce cours est un laboratoire de recherche-création sur la production de l’espace et les pratiques spatiales à Berlin depuis 1961. Vous pourrez y approfondir, dans une démarche personnelle et soutenue par le professeur, un sujet lié à l’art.

L’École d’été à Berlin 2020 est offerte à tou.te.s les étudiant.e.s des universités québécoises. L’inscription aux deux cours se fera à partir de votre université et d’un formulaire du BCI. Nous vous accompagnerons dans votre démarche.

Nina Woll : nina.woll@uqtr.ca

Éric Létourneau : letourneau.eric@uqam.ca

Isabelle Wouters : wouters.isabelle@uqam.ca

Activités du labdoc en décembre

Jeudi 5 décembre, 13h30-16h30, J-3830, UQAM

Le labdoc présente

Affaires courantes :

Post RIDM, par Anne-Gabrielle Lebrun-Harpin et l’équipe UxDoc PLUS D’INFORMATIONS

Post Festival Nomade, par Valérie Palombo et Viva Paci PLUS D’INFORMATIONS

Présentations des membres:

Hervé Demers, sur histoire orale et documentaire. Le cas des sites industriels désaffectés (30 min plus discussion)

Mériol Lehmann en dialogue avec Emmanuelle Leonard à la galerie de l’UQAM, et visite de l’exposition « Emmanuelle Léonard. Le déploiement » (15h30-16h30) PLUS D’INFORMATIONS

Nadia Seraiocco et Jonathan Bonneau au HUB Montréal.

Nadia Seraiocco, doctorante en communication et chargée de cours à l’EDM ainsi que le chargé de cours en stratégies de dramatisation médiatique et Espaces Interactifs Jonathan Bonneau sont invité(e)s au Hub Montréal pour la séance Nouveau conquérants.

La séance qui aborde les géants de demain qui vous précisent leurs projets d’aujourd’hui inclut aussi:

– Valérie St-Jean, Présidente, Directrice générale, 4elements
– Jean-Christophe Lamontagne, Président, Co-Fondateur, H264
– Marc Morissette, Fondateur, Directeur, Superviseur des effets visuels, Cluster

La table ronde se tiendra Mardi, le 19 Novembre 2019 à 8:30 au Studio 1 de la salle Les 7 Doigts .

Rencontre avec Sylvain L’Espérance au Labdoc

Le labdoc (Le laboratoire de recherche sur les pratiques audiovisuelles documentaires) est la première unité de recherche au Canada vouée spécifiquement à l’étude des pratiques documentaires.

Dans le cadre de ses activités, le labdoc invite les étudiant(e)s à assister à une rencontre avec le réalisateur Sylvain L’Espérance portant sur son film en cours Animal Macula 

La présentation, qui se déroulera au J-3180 le Jeudi 31 octobre prochain entre 13h30 et 16h30, sera suivie d’une période de question.

Pour plus d’informations visitez le : https://labdoc.uqam.ca/

ou le calendrier des activités du labo au : https://labdoc.uqam.ca/calendrier/

École des médias

Regroupant plus de 1600 étudiants dans six programmes de premier cycle, trois concentrations à la maîtrise et un DESS, l'École des médias est un département unique par sa diversité, où sont réunis des théoriciens chevronnés et des praticiens à la fine pointe de l'innovation.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
École des médias
405, rue Sainte-Catherine Est,
local J-3170
Montréal, Québec